Comment j’ai sous-traité ma vie

Dernièrement j’ai lu le roman (?) de Nicolas Santolaria, Comment j’ai sous-traité ma vie.

Que puis-je en dire? C’est parfois drôle, parfois décevant, parfois mordant. Si les expériences que réalise Nicolas (à la fois auteur et narrateur, Nicolas est journaliste) ne sont pas dénuées d’intérêt, leur résultat est à mes yeux souvent trop attendu.

L’idée néanmoins est des plus intéressantes. Il fallait y penser, comme on dit.

Quelques chapitres m’ont vraiment plu: le valet, et notamment le décalage entre ce que le site promet, ce à quoi on s’attend et le livreur en lui-même, claquettes aux pieds etc.; le voyage de la peluche au Japon qui termine l’expérience est très drôle et m’a aussi particulièrement marquée.

J’ai eu du mal à croire que tous les sites et services étaient bien réels, et je pense que je vais les tester à mon tour, histoire de comparer. Histoire également de faire basculer ce que j’ai nommé, peut-être à tort, un roman, en véritable documentaire sociétal.

Couv comment j'ai sous-traité ma vie0002

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s