Le « ne » explétif, c’est quoi ?

Aujourd’hui je vais vous expliquer quatre notions de grammaire que vous connaissez sans doute mais dont le sens demeure peut-être un peu flou.

Le « ne » explétif n’a dans la phrase ni rôle grammatical ni valeur négative. Il est également facultatif et s’emploie dans un registre plutôt soutenu. Exemple : Cet homme s’avère plus érudit que je ne le pensais.

Le « t » euphonique, placé entre deux traits d’union, n’a pas de fonction grammaticale ; il a pour seul rôle de faciliter la prononciation. Par exemple : Je vais voir ce que je peux faire, a-t-elle répondu.

On peut confondre incise et incidente. Voici leurs emplois respectifs.

L’incidente est une proposition insérée dans la phrase pour introduire un commentaire. Par exemple : Je sortirai ce soir, c’est sûr.

L’emploi de la proposition incise sert à rapporter les paroles ou les pensées de quelqu’un. Elle est toujours détachée par des marques écrites telles que virgules, tirets, parenthèses. Par ailleurs, on la reconnaît (et on la distingue ainsi de l’incidente) à l’emploi d’un verbe de pensée et à son sujet inversé. Exemple : Je sortirai ce soir, pensa-t-il.

Bon week-end !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s