Le mot du lundi : euphuisme

Aujourd’hui j’ai choisi un terme qui figurait dans le dictionnaire de l’Académie française, édition 8, mais qui en a été retiré dans la version 9 : il s’agit d’euphuisme. Encore un nom hors du commun me direz-vous ! Pour moi qui m’intéresse à la littérature précieuse, ce mot tombe à pic !

Euphuisme est un substantif masculin issu du grec ευϕυης, « euphues » (élégant, de bon goût).

D’où vient l’essor de ce terme et de quelle époque date-t-il ? Il apparaît en littérature dans le roman Euphus de l’anglais J. Lyly en 1578.

On nomme euphuisme un langage maniéré, affecté et si précieux qu’il en devient outré ; il était très en vogue à la cour d’Angleterre sous Elisabeth 1re. Ses synonymes, gongorisme et marinisme, proviennent respectivement d’Italie et d’Espagne. Ces esthétiques précieuses sont quasiment contemporaines de l’euphuisme.

On emploie euphuisme encore aujourd’hui lorsque l’on évoque un style affecté.

Bonne soirée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s