Archives quotidiennes :

1, 2, 3… ou une façon astucieuse d’amorcer un article de presse

Voici quelques extraits de magazines féminins en ligne :

« Jeans 2020 : quelles sont les 5 tendances denim à adopter d’urgence cette saison ? » (Biba, 11/05)

« Tendance mode : 10 robes à la longueur mini qui font un effet maxi » (Glamour, 12/05)

« 20 robes imprimées à adopter pour les beaux jours » (Elle, 22/05)

« 40 maillots de bain une pièce à adopter cet été » (Cosmopolitan, 20/05)

« 21 carrés courts pile poil dans la tendance » (Grazia, 20/05)

« Dix micro-changements à faire pour avoir une meilleure hygiène de vie » (Madame Figaro, 22/05)

« 7 produits de beauté qui protègent les abeilles » (Vogue, 20/05)

« 11 success stories qui ont démarré dans un garage ». (L’Officiel de la mode, 14/05)

Vous avez saisi le point commun entre ces exemples de titres d’articles ?

20, 7, 40, 21…

OK, les chiffres semblent plébiscités dans la presse féminine, mais pourquoi ?

Si tous les articles sont essentiellement hiérarchisés, un article dont le titre contient des chiffres arabes évoque un côté méthodique et simplifié à la fois. Souvent l’article en lui-même se démarque par l’emploi de numéros ou de puces, comme esquissé dans son titre. La lectrice sait à quoi s’attendre, elle sait d’emblée comment l’article sera mené. Elle peut le lire en diagonale, les photos à l’appui parlant d’elles-mêmes. Elle peut aussi ne pas le lire du tout, mais faire simplement défiler les photos, en scrollant ou en cliquant sur une flèche par exemple. Qu’il y ait 10 ou 20 photos. Par ailleurs, la graphie en chiffres arabes saute aux yeux. Elle accroche. Et le but est atteint. 😉