Petit point lexical : pataquès

Aujourd’hui je souhaite mettre les points sur les « i » concernant la signification d’un terme galvaudé : pataquès.

Tout d’abord, il existe une variation graphique : « pat-a-qu’est-ce ».

Ce substantif masculin est un terme souvent employé à tort et à travers.

Si Le Petit Robert distingue deux acceptions, les autres ouvrages que j’ai consultés (Le Petit Larousse, le Cnrtl, le dictionnaire de l’Académie française, le Jouette) sont plus prolixes.

Je distinguerai donc trois acceptions :

  • Il s’agit d’une faute de liaison dans la prononciation. Plus généralement, on fait entendre une consonne qui n’existe pas à la finale du mot précédent.

Exemples : huit (z) enfants / il viendra-t-à Paris (Jouette).

  • Par extension, un pataquès est une faute, un discours confus, une incorrection de langage. Son synonyme est alors « galimatias ».
  • Par analogie, ce terme est familier quand il signifie « faute de tact », « impair ».

Ajoutons à cette énumération qu’un pataquès renvoie également à une situation embrouillée, dans un registre familier. Faire tout un pataquès de quelque chose signifie alors en exagérer l’importance.

Enfin le dictionnaire de l’Académie française évoque, au XVIIIe siècle, une création plaisante imitant les liaisons fautives.

À bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s