Archives quotidiennes :

Le mot du lundi… tardif : irrémissible

Bonjour !

En ce début de semaine j’ai choisi l’adjectif irrémissible.

Si mes dictionnaires de référence s’arrêtent à deux significations, le CNRTL en ajoute une troisième.

Irrémissible signifie :

  1. qui ne mérite pas de rémission, de pardon (Le petit Robert, le Petit Larousse, CNRTL, Littré, Académie française). Le CNRTL précise « en particulier en raison de préceptes religieux », puis ajoute, « par exagération, inexcusable, déplacé » ;
  2. qui a un caractère définitif, irréversible (CNRTL), implacable, fatal (Le Petit Larousse) ;
  3. que l’on ne peut remettre, différer.

J’avoue être plutôt étonnée que seul le CNRTL mentionne cette dernière signification.

Quant à l’étymologie d’irrémissible, je note que ce terme est emprunté au latin chrétien irremissibilis, « irrémissible, irréparable », lui-même dérivé du verbe remittere, « remettre » (Littré), « renvoyer, concéder, faire remise de » (Académie française).

Bonne journée !