Le mot du lundi : autour du VERBE !

Bonjour !

Aujourd’hui je vous propose d’aborder le VERBE (du latin verbum), dans son acception littéraire : « expression verbale de la pensée (orale ou écrite) », pour citer le Petit Robert ; « expression de la pensée par les mots » (le Petit Larousse), puis ses dérivés. Alors, comment s’y retrouver entre les termes verbalisme, verbigération, verbosité, verbalisation ou encore verbiage ? J’ai consulté mes documents habituels, voici ce que j’y ai trouvé :

Le VERBIAGE n.m.

Selon le dictionnaire de l’Académie française, il s’agit d’une abondance de paroles qui ne disent presque rien, qui contiennent peu de sens. Le Petit Larousse et le Cnrtl rejoignent cette définition, le premier proposant l’adjectif « superflu » et le substantif « bavardage » ; le second soulignant « des paroles vides de sens » et le synonyme « blablabla ».

Le VERBALISME n.m.

Pour le Petit Larousse, il s’agit de « masquer sous un flot de paroles l’indigence de ses idées » ; le Cnrtl souligne « [l’]utilisation des mots pour eux-mêmes [et l’]importance excessive donnée aux mots ; enfin le dictionnaire de l’Académie française définit le verbalisme comme le « caractère de ce qui est purement verbal, c’est-à-dire où il n’y a que des mots et pas d’idées ». En somme, retenons que les mots sont privilégiés au détriment de l’idée.

La VERBALISATION n.f.

Selon le Cnrtl, la verbalisation consiste à « bavarder, palabrer », « s’exprimer au moyen du langage » (emploi intransitif) ou « exprimer quelque chose au moyen du langage » (emploi transitif).

La VERBIGÉRATION n.f.

Verbigération vient du latin verbigerare, « se quereller », ce verbe provenant lui-même du substantif verbum, « parole ». Il relève de la psychiatrie et renvoie, pour le Petit Robert, à des « discours incohérents avec répétitions, altérations de mots et néologismes nombreux ». Le Petit Larousse précise à propos de ce « dévidage de mots ou de phrases incohérents », qu’on les « rencontre surtout dans les états démentiels ».

La VERBOSITÉ n.f.

Du bas latin verbositas, -atis, « bavardage, discours verbeux », verbosité signifie le « défaut d’une personne verbeuse » ou le « caractère verbeux » d’une chose.

Passez un bon lundi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s