Archives du mot-clé chapechute

Le mot du lundi : chape-chute

Bonjour !

Aujourd’hui je vais chercher à définir le terme chape-chute (graphie sans trait d’union pour l’Académie française) que j’ai rencontré dans les Fables de la Fontaine (livre IV) :

« Un villageois avait à l’écart son logis ; Messer loup attendait chape-chute à la porte. »

Dès lors, que signifie ce substantif féminin, supprimé de l’édition 9 du Dictionnaire de l’Académie française (mais qui était encore présent dans la huitième édition) ?

Pour le Littré, il s’agit d’une bonne aubaine due à la négligence, au malheur d’autrui ou à un accident. Aussi dit-on « attendre, chercher chape-chute ».

Ainsi la locution « chercher chape-chute », signifie « chercher l’occasion de profiter de la négligence ou du malheur de quelqu’un ».

Enfin (1) le verbe chape-chuter, s’il est peu usité ou inusité, est attesté par les dictionnaires du XIXè siècle. Il signifie alors « faire un léger bruit », « chuchoter, parler à voix basse ». Toutefois pour le Cnrtl, il y a là une confusion : ressemblance par la forme mais non par le sens.

Enfin (2), chape-chute provient de l’ancien français « cheoir ».

Bon lundi !