Archives du mot-clé lexique

Les 5 mots de la presse féminine

Bonjour !

Aujourd’hui je vais vous parler de cinq, six termes de la presse féminine. Il s’agit du sleek bun, du fox-eyes make-up, du wokefishing, du catfish, de la pull through braid ainsi que de la box braid.

En dehors des concepts de wokefishing et du catfish, tous ces termes appartiennent au domaine de la beauté.

J’ai rencontré le terme sleek bun dans un article du Elle en ligne datant du 13 août dernier : il s’agit d’un chignon bas et porté plaqué sur le crâne.

Le fox-eyes make-up (Biba en ligne, 18 août 2020) est une nouvelle tendance dans le domaine du maquillage. Signifiant littéralement « œil de renard », cette tendance, qui consiste à étirer le regard, fait polémique. Elle rappelle en effet cette imitation bien connue et regrettable des yeux des asiatiques.

Dans le Grazia en ligne du 12 août, il est question de deux techniques de tresses, soit la pull through braid (fixée sur le cuir chevelu) et la box braid. Pour plus d’informations sur ces techniques capillaires, je vous invite à consulter le site du Grazia.

Passons aux deux concepts sociétaux.

Le wokefishing (Grazia en ligne, 18 août) repose sur le mensonge, il s’agit d’une « nouvelle façon de séduire avec des pensées politiques et sociétales que l’on ne pense pas réellement ». Ce concept inventé par la journaliste Serena Smith repose sur la contraction de « woke » (éveillé) et de « fishing » (harponner).

Ce terme fait écho au catfish, qui consiste à se faire passer pour celui/celle que l’on n’est pas en mentant sur son âge par exemple. Fausse identité, faux profil sévissent alors en ligne sur les réseaux sociaux. Sans parler de l’émission éponyme diffusée sur MTV.

À bientôt !

Le mot du lundi : salmigondis

Salmigondis est un substantif masculin.

J’ai découvert le terme salmigondis dans ma lecture du moment, La Cloche de détresse de Sylvia Plath :

« Chaque fragment de paysage n’avait aucun rapport avec le suivant.

            Quel salmigondis que le monde ! »

Que signifie exactement ce terme ?

  • le premier sens qu’il revêt est vieilli, il relève du vocabulaire de la cuisine. Il s’agit d’un ragoût composé de différentes viandes réchauffées (TLFi, CNRTL, Le Petit Robert, le Littré) ;

Notons toutefois en aparté que seul le Petit Larousse ne mentionne pas cette signification.

  • le second sens de salmigondis est familier et péjoratif. Le terme est au figuré :
  1. il s’agit d’un assemblage disparate, d’un mélange confus de choses ou de personnes.

Il se construit de la façon suivante : un salmigondis de + substantif pluriel.

Le Littré est plus précis : salmigondis se dit de choses qui n’ont ni liaison ni suite, de personnes réunies au hasard ;

2. il peut aussi être un ramassis d’idées, de paroles ou d’écrits formant un tout disparate et incohérent (synonymes : fatras, fouillis).

Enfin, l’étymologie de salmigondis ne me paraît pas très claire.

Pour le Petit Robert, ce terme est composé du radical sal, « sel » et peut-être de condire, « assaisonner ».

Selon le Littré, il pourrait s’agir du latin salgama, choses confites dans la saumure, et conditus, « assaisonné ». Toutefois le doute est permis et le Littré propose également salmis avec la syllabe gondis ou gondin qui serait de fantaisie.

Passez un bon lundi !